La sélection de CV : quel temps y consacrer ? Quels critères retenir ? par Maïté Hellio publié le 5 octobre 2021 helloworkplace

Share This Post

Premier tri des candidats, la sélection des CV est une étape cruciale de vos recrutements !

Comment faire le tri parmi les nombreux CV reçus ?
Comment faire le tri parmi les nombreux CV reçus ? © tiquitaca/stock adobe.com

Dès la publication de votre offre d’emploi, vous pouvez voir affluer des dizaines de CV, en fonction de votre secteur d’activité. Mieux vaut donc être méthodique dans votre sélection pour être efficace dans le traitement des candidatures et répondre dans de brefs délais aux candidats (par l’affirmative ou la négative).

Etablir une grille de critères pour trancher entre deux profils vous permettra assurément de gagner du temps dans votre processus de recrutement et d’éviter de multiplier les entretiens infructueux.

Recrutement : ne sous-estimez pas la présélection de vos candidats !

Quand définir ses critères ?

Les principaux critères de sélection de vos candidats doivent figurer dans votre annonce. Vous les aurez donc définis avant de recevoir les candidatures, idéalement de concert avec le manager concerné, en même temps que les missions contenues dans la fiche de poste.

Quels critères pour sélectionner vos futurs collaborateurs ?

Vous pouvez commencer par déterminer les critères indispensables qui conditionneront l’entretien d’embauche, les critères importants qui vous permettront de trancher entre deux candidats de votre short list et éventuellement des critères optionnels, qui constituent un plus pour le poste. Quels que soient vos critères pour un poste donné, veillez à bien appliquer la même grille d’évaluation à tous les candidats pour une sélection objective et efficiente.

Cette hiérarchie de critères vous permettra de classer les CV reçus en trois catégories : les candidats retenus, auquel vous ferez passer un premier entretien téléphonique, les candidats envisageables, dont les CV pourront être à nouveau consultés, et les candidats qui ne correspondent pas au poste, auquel vous adresserez un mail notifiant votre refus.

Un outil de gestion de candidatures (ATS) peut vous aider à gagner un temps précieux, en paramétrant vos filtres en fonction des critères et des mots-clés que vous aurez prédéfinis.

Les diplômes

S’ils ne sont plus aussi essentiels que par le passé, de l’aveu d’une majorité de recruteurs, les diplômes peuvent rester une condition sine qua non pour exercer dans certains secteurs d’activité. Notamment dans ceux exigeant un long parcours académique comme certaines branches de la médecine, par exemple. Ils sont souvent accessibles au premier coup d’œil, dans la première ou deuxième rubrique du CV.

Les expériences professionnelles

Alors que la pandémie a fait germer ou confirmé des envies de reconversion professionnelle, il n’est plus toujours pertinent d’exiger une expérience passée à un poste similaire, car il est souvent possible de former un profil intéressant en interne.

Dans tous les cas, soyez attentif à l’environnement professionnel dans lequel le candidat a évolué (start up, TPE, PME, grand groupe, dimension nationale ou internationale, branche d’activité…). Le nombre d’années d’expérience peut aussi entrer en compte dans votre choix, s’il vous semble intéressant d’intégrer un junior ou un senior pour composer une équipe harmonieuse. Enfin, la nature des différents employeurs peut vous donner un indice sur le type de culture d’entreprise qu’affectionne le candidat.

Les compétences techniques

Sur ce chapitre, mieux vaut identifier deux ou trois compétences essentielles plutôt que de vous lancer dans une liste à la Prévert. Tandis que pour un développeur, la maîtrise d’un langage informatique, fera sans nul doute partie des prérequis, la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères s’avérera indispensable dans le domaine du commerce international.

Les soft skills

Les soft skills prennent, au fil des années, de plus en plus d’importance aux yeux de recruteurs, car elles permettent de tabler sur des compétences durables dans un monde du travail où les compétences techniques deviennent de plus en plus rapidement obsolètes. Elles peuvent également vous aider à choisir un candidat en phase avec votre culture d’entreprise.

De la même manière que pour les hard skills, déterminez deux à trois qualités clés pour le poste : autonomie, polyvalence, empathie, sens du collectif, bonne résistance au stress, leadership…

Certes, ces soft skills sont plus difficiles à déceler dans un CV, mais vous pouvez vous référer à la rubrique des centres d’intérêt où le candidat mentionne souvent des éléments révélant tel ou tel trait de sa personnalité (passion pour les voyages, activités de bénévolat, activités sportives ou artistiques).

Sourcing : notre sélection d’outils gratuits à télécharger

Quel temps consacrer la sélection de CV ?

L’idéal est de consacrer, chaque semaine, des plages horaires à la lecture de CV. Cela vous permettra d’être pleinement concentré et vous aidera à mieux comparer les différentes candidatures entre elles.

En fonction des études, un recruteur passe entre quelques secondes à trois minutes à lire le CV d’un candidat. Alors autant savoir dans quelles rubriques chercher les informations essentielles pour optimiser vos recrutements !

More To Explore